EVENEMENTS

Concert – Travail de Maturité

Le 16 octobre la scène de l’Imprimerie appartiendra à une belle voix jeune. Polina va chanter ses chansons, des chansons aussi belles et métaphoriques que honnêtes et impitoyables. Un travail de vraie maturité. Rendez-vous au théâtre! ❤️ à ❤️

Réservation obligatoire, ainsi que le certificat COVID. Chapeau à la sortie. 

Ciné-panorama

Ce 25 septembre 2021, nous fêterons les deux ans de la création du Théâtre de l’Imprimerie. A l’occasion de cet anniversaire, nous vous proposons un divertissement musical intitulée « Ciné-panorama », ainsi que des jeux et concours.

Jouons au cirque!

Une leçon de notre studio théâtral sur le thème du cirque.

Un album poétique « Le printemps »

Cet album contient quelques belles pages de la littérature russe inspirées par la deuxième guerre mondiale, ou plutôt par la beauté de la vie que cette guerre a pu, par contraste, mettre en évidence. La plupart des poèmes proposés dans le film sont présentés pour la première fois en français au public francophone.

Tim

Voici TIM, acronyme pour le Théâtre de l’Imprimerie et représentant aussi son symbole. Tim a été conçu à Lausanne, mais il a vu le jour à St Petersburg grâce à l’artiste Izabella Baykova et au graphiste Andrey Gilin. C’est de là-bas que proviennent sa charmante silhouette, son allure et son éclat doré.

Si les racines de Tim le lient originairement à Moscou, c’est cependant à Lausanne qu’il a décidé de poser ses valises.

Le voici donc au tout début d’une nouvelle étape de son parcours dans un espace lumineux et spacieux situé à Lausanne, Chemin de Malley 12.

Le lieu n’est pas anodin non plus puisqu’auparavant il abritait une imprimerie, dans laquelle l’ancien propriétaire a exercé pendant 25 ans son métier avec passion avant de baisser définitivement les rideaux.

Il est resté de sa présence une si belle énergie, que Tim a décidé de conserver le nom « L’Imprimerie » pour son projet qui s’articule autour de deux objectifs: un théâtre en famille et un centre culturel.

Le début d’une histoire
Est souvent un hasard:
Une simple impression,
La particularité d’un regard,

Un lever de rideau,
La poussière d’une lumière –
L’éternel mystère
De l’esprit qui s’éveille
Et se révèle.

Et voici que s’esquisse
Un petit personnage
Qui sera appelé
A changer de paysage

Entre la splendeur de Moscou
Et la majesté d’un grand bleu éphémère
Du lac et des montagnes
Où il retrouve ses repères

Il se laisse émerveiller
Jusqu’à investir,
Après beaucoup d’exploration
et quelques intempéries,
Une ancienne imprimerie,
A la place du grand «I»

Le voici qui vous salue
De son chapeau, –
En toute élégance,
Dans sa tenue éclatante –
Et quand il le replace
Apparaît le «T» du Théâtre